Voici les photos du défilé promis hier:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

je vous montre un véhicule qui n’a pas défilé et qui date… Elle est presque entièrement en bois:

 

 

Au coin d’une rue, l’orgue de barbarie était là:

 

 

En partant, nous avons trouvé le coin des lavandières:

 

 

 

 

Et oui, tous les ans ça revient….

 

image du net

 

Un petit clin d’œil à ma belle fille:

 

image trouvée sur le net

Pas bien loin de chez nous, aujourd’hui,  c’était la fête d’autrefois:

 

 

Un joli village et une population entière, toutes générations confondus qui participent:

 

 

 

Pas mal de vieux métiers sont représentés:

 

le fabriquant de jus de pomme:

 

 

 

 

Le boulanger:

 

 

 

La fabrication du beurre à l’aide d’un moulin à manivelle:

 

 

le travail du bois:

le scieur de long:

 

 

 

 

 

Le sabotier:

 

 

 

Les fermiers et la moisson:

 

 

 

 

Le forgeron:

 

 

 

le rémouleur:

 

 

le cordier:

 

 

 

Le vannier:

 

 

 

 

le travail de la laine:

 

 

 

 

 

 

 

 

Demain,  je vous montrerai la suite de cette journée.

 

 

Je vous ai parlé des balades pour ramasser les mûres dans les monts du lyonnais, des gelées faites pour cet hiver….

 

Voici la teinture que j’ai faite avec les résidus de fruits une fois le jus extrait.

Je les mets à cuire dans de l’eau une petite heure puis, je filtre le jus obtenu.

Il me reste qu’à immerger les tissus préparés :

 

 

Au bout d’un certain temps, suivant la couleur désirée, je retire les tissus:

 

 

Pour les tissus pliés, froissés, il faut laisser au moins une heure:

 

 

Le tissu semble foncé mais, après rinçage à l’eau, les teintes obtenues sont beaucoup plus claires:

 

 

 

 

C’est toujours merveilleux de voir le résultat.

 

 

 

 

Aujourd’hui, nous avons fait un petit retour en arrière de quelques années.

 

Dans les monts du lyonnais, à Meys, il y avait la fête de la moisson;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hier, nous avons fait une petite virée dans les monts du lyonnais à la recherche de mûres.

Nous avons découvert de très beaux paysages:

 

 

La récolte n’est pas terrible mais, j’ai de quoi faire quelques pots de gelée:

 

je mets les fruits à cuire pour pouvoir récupérer le jus:

 

 

Ensuite je les passe au moulin à légume de manière à extraire le jus.

 

 

 

Les déchets me servent à préparer un bain de teinture. je vous montrerai ce que cela donnera prochainement.

 

J’avais acheté un plateau de pêches. J’ai profité que le matériel soit de sortie pour faire la confiture:

 

 

Une fois les pots refroidis, il me restera plus qu’a les ranger à la cave:

 

L albizia  a déjà mis plusieurs fleurs:

 

 

 

Le potager commence à se remettre de la canicule:

Les tomates très timides jusqu’à là se réveillent:

 

 

les aubergines grossissent:

 

 

Et, les fleurs aussi retrouvent leur forme:

 

 

 

 

Hier, avec des amis et malgré le temps menaçant, nous avons fait une balade au mont Pilat:

 

 

 

Balade bien agréable parmi les myrtilles et les bruyères:

 

C’est peut être un peu tôt, vous allez me dire mais, avec les chaleurs qu’on a eu, les fleurs ont commencées à faner de bonne heure…

 

Si on veut des graines pour le printemps prochain, c’est maintenant qu’il faut commencer à récolter.

Pour cela, récolter les fleurs fanées comme par exemple les œillets d’Inde:

 

 

J’ai coupé avec mes doigts les fleurs fanées:

 

 

Toujours avec mes doigts, je libère les graines:

 

 

Je les mets dans une assiette à l’abri du vent et de l’humidité pour les faire sécher.

Ne pas oublier de mettre le nom des graines car, certaines se ressemblent vraiment…

Les stocker dans un endroit sec pour l’hiver.

J’ai déjà récolté les graines de lin, de gazenia.

Il y a quelques temps, j’ai préparé une balle pour un futur bébé.

 

Arthur est né cette nuit, la balle va lui parvenir dans les jours à venir: