En cette période de confinement, je passe presque tout mon temps au jardin.

A certaines heures, je bine, je sème ou bien je plante une nouvelle invitée parmi les plantes.

A d’autres heures, c’est un livre dans les mains que je paresse au milieu de la verdure…

En ce moment, c’est le potager qui demande plein de temps et d’énergie.

Avec le manque important d’eau, la terre devient impossible a travailler.

Depuis plusieurs jours, une nouvelle occupation est apparu: la chasse aux cétoines funestes. Elles s’abattent sur les fleurs blanches ou claires et dévorent leur centre.

Le seul moyen de s’en  débarrasser est de les capturer. Depuis ce matin, une bonne trentaine:

 

 

Les pavots sont magnifiques !

 

 

 

Les lilas commencent a passé mais, ils sont encore plein de ce joli papillon comme celui ci :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*